BuZZlaliFe

Coup de foudre TERroviaire !

Voyager dans le train en compagnie d'un homme super canon n'est pas un exercice facile et je peux vous dire que ce matin, il manquait de peu que mes yeux sortent de mes orbites et que de la salive coule de mes lèvres entrouvertes de béatitude à la vue du type assis sur le fauteuil d'en face !

Grand, allure sportive, visage viril, légèrement taillé à la serpe qui faisait ressortir une bouche sensuelle démente...Le tout enrobé d'une voix délicieusement grave et chaude à la fois....Sensiblement de mon âge (je veux dire à une dizaine d'années près).

Je me suis demandée comment j'allais faire pour paraître l'ignorer pendant tout le trajet avec l'attirance que j'avais pour lui, surtout dans un espace aussi restreint.

Alors j'ai planté énergiquement les écouteurs de mon portable dans les oreilles (comme lui d'ailleurs) et j'ai essayé de dormir avec un peu de musique pour éviter de penser....

Sans succès.

Et puis, comment sombrer dans l'oubli du sommeil avec un si attirant personnage ! Ce serait du gâchis !

Je le regardais régulièrement par l'intermédiaire des vitres du wagon histoire de ne pas le perdre de vue et l'air de rien, je zieutais aussi en direction de ses doigts, cherchant une "évidente" alliance.

Pourquoi évidente ?

Evident mon cher Watson !

Aucune femme digne de ce nom ne peut laisser passer un homme pareil ! Et même marié, il doit avoir des tonnes de nanas pour lui polluer la tête et essayer de se glisser entre lui et sa femme !

De temps en temps, je sentais son genoux frotter contre le mien et jamais frôlement ne m'a paru aussi agréable.

Lui non plus n'a pas dormi, je l'ai senti.

Puis le train est arrivé à Versailles ou je descendais...Mais pas lui...Sniff.

C'est le coeur gros qu'il m'a fallu le quitter.

Afin de préserver ma santé mentale, il serait bon que je ne prenne plus jamais ce train :D

Satanée grève !

 

PS : je vais quand même lui lancer un appel de détresse (on ne sais jamais !)

 

Bel inconnu,

Si jamais un jour tu te retrouves célibataire,

Saches que j'existe, que je suis là (sur le fauteuil d'en face en fait !) et que j'adorerais te rendre heureux !

 



12/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres