BuZZlaliFe

L'instant où tout bascule

Je connais l'autre visage de l'Humain
Non pas celui de tous les jours, banal et rassurant
Pas celui des mauvais jours triste et déchiré
Pas celui des beaux jours gai et enlevé
Je parle du visage mesquin, cruel et aliéné
Celui qui échappe au contrôle, aux faux semblants
Celui qui renoue avec la bête immonde qui est en nous
Je parle du visage à l'instant ou tout bascule du côté obscur de la force
Vers la folie, la corruption, l'abomination
Ce visage qui est le vôtre comme le mien

J'ai vu dans les yeux de mon Frère, mon voisin, le passant tranquille, l'amant
La noirceur jaillir d'un puit sans fond en liaison directe avec le diable
Et éclater au grand jour d'une représentation urbaine de Faust
J'ai vu le masque de la normalité se craqueler et laisser apparaitre
L'expression du sordide, de l'innommable horreur qui sommeille en nous
Comme dans un cauchemar, j'ai vu l'instant où tout bascule
Et où nait l'opposé malfaisant, le malin, ivre de gloire
 
J'ai senti mon esprit s'enfoncer dans le marécage de la haine sourde, violente
Tel un clou dans ma chair
J'ai senti ma raison chanceler et  me lâcher du haut du précipice vers les flammes
Un rire sardonique dans le coeur
Je me suis éveillée d'une torpeur hypnotique, incapable de pleurer, incapable de penser
Ce n'était pas moi...
J'ai senti comme un aiguillon qui me transpercera pour le restant de mes jours
L'incompréhension de cet instant où tout à basculé

De cet endroit où j'ai juré de ne jamais remettre les pieds
J'ai gardé une marque au fer rouge dictant ma conduite pour ma vie à venir
Connaissant, acceptant la bête comme faisant partie intime de moi,
M'intimant l'ordre de l'apprivoiser  pour ne plus jamais la voir s'emballer

Et vous ?
Qu'avez vous fait de la vôtre ?



05/11/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres