BuZZlaliFe

Mon rouleau de PQ

Je vous prie de bien vouloir pardonner cet écart de conduite

Je me punie, je me flagelle,

Je m'en veux de vous imposer ce petit délire et le mauvais goût qui l'inspire

Un coup de folie dira-t-on en sortant des toilettes

Ah, si les rouleaux de PQ pouvait parler...

Pardon Jean, tu es très mal placé !

 Mon rouleau de PQ, si doux, si humble

Et pourtant  absolu !

Tu me tends ta feuille rose et odorante

Que délicatement je décrante

Je m'en voudrais de briser un si joli papier

 


Confident de mes secrets les plus intimes

Je te sais discret et absorbant

Pourtant tu peux devenir criard

Utilitaire ou œuvre d'art

Selon tes aspirations ultimes

 


 

 

(Depuis l'enfance, Fritz junior Jacquet est fasciné par le papier. Il l'explore et expérimente avec différentes techniques de plier et chiffonner du PQ pour créer les nouvelles formes et les objets poétiques qui décorent sa vie. Qui pourrait avoir pensé que ces rouleaux de papier hygiénique que nous jetons aux ordures, pourraient être transformés en sculptures fascinantes ... en visage ?

Ecrit par Mumuri Bookona.org)

  

Oh PQ, mon beau PQ

Dis moi si je suis ton plus beau derrière !

Si ce n'est moi, c'est donc mon frère !

Traître ! Mais tu es vide ! Où sont donc tes pairs ?

Aaaarghhh ! Je suis dans la mer....

 



14/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres