BuZZlaliFe

Les films d'horreur bien pourris (selon Pierre)

On a tous vu au moins une fois dans notre vie un film d'horreur bien pourri. Et si vous êtes comme moi, vous êtes restés devant votre écran jusqu'après le générique de fin, à espérer scène après scène, qu'enfin quelque chose d'intéressant ou d'horrifique allait se produire. Et si vous êtes comme moi, vous avez sans doute été super déçus et frustrés d'avoir perdu votre temps devant un navet pareil. Mais si vous êtes comme moi, rien ne saurait vous retenir de regarder le prochain film d'horreur programmé, un peu comme un drogué en quête du souvenir de son premier shoot.

Analysons donc ces fameux navets et essayons de voir leurs points communs

Les comportements

Dans un film d'horreur bien pourri, il n'y a pas de comportement logique de la part des protagonistes alias, les futures victimes.

Prenons par exemple une scène dans laquelle, un bruit étrange et complètement flippant sort d'une pièce sombre et glauque, un peu comme si le réalisateur avait posté un panneau indiquant : si vous voulez mourir, entrez ici.

Une personne normalement constitué ne s'aventurerait jamais à y pénétrer, même si les seuls wc du coin se trouvaient dans cette pièce et qu'elle avait la tourista.

Mais là, non !

Dans cet exemple de film bien pourri, il ne reste plus que deux personnes sur la douzaine d'amis qui se trouvaient au préalable dans les lieux et qui ont tous péris de mort atroce et violente (gratuitement de préférence) : le plus courageux (je dirais plutôt complètement à la masse), qu'on nommera Roger (je sais c'est pas terrible comme prénom, mais je fais ce que je veux , c'est moi qui écris) et le plus peureux (je dirais le plus raisonnable), qui s'appellera Charles-Edouard (avec un tiret...J'ai bien dis que je faisais ce que je voulais alors pas de commentaire).

Roger

- "Ne bouges pas, je vais voir ce que c'est !" (et c'est parti pour de la curiosité malsaine, inutile et mal placée)

Charles-Edouard avec un tiret

-"Non, n'y vas pas, c'est trop dangereux !" (très bonne analyse ! Bravo Charles-Edouard)

Roger

- "Ne crains rien, je vais juste jeter un coup d'oeil, il ne peut rien m'arriver!" (on voit bien que lui n'a jamais regardé de film d'horreur de sa vie et on se demande à quoi peut lui servir de jeter un coup d'oeil...Va-t-il mieux vivre une fois sa curiosité soulagée ? Nan, il va crever !)

Charles-Edouard avec un tiret

- "Bon ok ! Mais alors fais vite, je t'attends" (vaudrait tout de même mieux vous dire adieu plutôt parce que vous ne vous reverrez jamais bande de .........!)

 

Et là, deux choix possibles

a) le personnage qui entre dans la pièce se fait trucider de manière atroce et violente

b) c'est celui qui attend qui se fait assassiner de façon atroce et violente

 

Dans un film vu hier soir, une gamine d'une douzaine d'années, rentre dans une maison et découvre le cadavre d'un gosse assassiné dans l'entrée. Elle ne cille même pas des yeux et au lieu de s'enfuir en hurlant comme n'importe qui l'aurait fait, elle continue tranquillement sa visite des lieux et découvre le corps de plusieurs autres enfant tout aussi morts que le premier, éparpillés dans la maison.

La môme ne s'emballe pas pour autant, et lorsqu'elle entend un bruit bizarre dans la cuisine, elle va tout simplement voir ce qu'il s'y passe.

Je sais pas vous, mais moi, je me dis, il manque quand même quelqu'un sur cette scène de crime....

L'assassin pardi !

Donc fatalement, si il y a du bruit quelque part dans la maison, il y a quand même 99% de chances que ce soit lui !

Mais à 13 ans en amérique, on ne pense pas il faut croire...

Là elle découvre un spectacle épouvantable : une femme avec une  main dans le broyeur, l'autre main déjà broyée qui meurt sous ses yeux.

Mais toujours aucune réaction de la part de la gamine dont on se demande si elle n'est pas une future sérial killeuse !

Elle voit un bouton de porte bouger dans le fond de la cuisine, et comme elle est décidément très courageuse, très stupide ou complètement arriérée, elle se penche et regarde par le trou de la serrure.

Un oeil la regarde elle aussi..

Et c'est seulement à ce moment là que la môme tombe dans les pommes.

Quand un film commence comme ça, on sait qu'on est déjà devant un bon gros navet...

Suite à venir !

 

 





14/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres